...

Carte de CASSINI

BURNHAUPT-le-HAUT

--ooOoo--

Dressée par ordre du Roi LOUIS XV, la carte de Cassini est la plus ancienne des cartes de la France à l'Échelle topographique. Celle ci fut mesurée par Cassini de Thury de l'Académie Royal des sciences de 1683 à 1744 pour les travaux sur le terrain, puis gravée sur une feuille de cuivre à partir de 1750 pour n'être terminé qu'en 1815.

Carte de Cassini

Poste de péage Royal sur la Doller

 

Divisions territoriales

  • Les Celtes divisaient leurs états en << Pagi >> dont l'origine était la forêt avec les rivières, les pâturages et les terres arables puis bourgades et village.
  • Les Alamans laisseront les choses dans l'état changeant les << Pagi >> en << Gauen >>
  • Les Francs du royaume d'Austrasie divisent l'Alsace en deux Pagi : Le Nordgau et le Sundgau (divisé en Hartsundgau pour les Sugentensiens et en riverain de la Thur pour les Turensiens) avec à la tête de chaque pagi un DUC. L'Alsace devient un Duché vers l'an 640.
  • Charles Martel supprimera la dignité de Ducs et la remplacera par un titre d'administrateur désigné sous le nom de " Landgrave ". En Alsace : les landgraviats du NORDGAU et du SUNDGAU avec droit de rendre justice en présidant une assemblée judiciaire longtemps tenus en plein air sur les voies publiques. ( Les plaids ou malls )
  • L' empereur autrichien Sigismond mettra fin à ces tribunaux de plein air en installant un tribunal suprême à Ensisheim. En 1431 Frédéric IV étend la juridiction de ce tribunal en Régence avec siège à Ensisheim et compétence sur tout le Landgraviat de haute alsace. ( Un régent assisté de douze co-régents en 1465 ) En 1523 l'archiduc Ferdinand réduisit le nombre de Co-régents en donnant la présidence au Landvogt à Innsbruck. L'autorité de la juridiction d'Ensisheim se trouva minée.
  • Devenu français en 1648, l'Alsace fut placé sous les ordres d'un bailli ou gouverneur militaire et d'un intendant des finances. Le comté de Ferrette est donné en fief au Cardinal de Mazarin (1695) et la régence d'Ensisheim est déplacé à Brisach, puis Saint-Louis pour s'établir définitivement à Colmar en 1698 sous le nom de << Cour Souveraine d'Alsace >>
  • Louis XVI convoque les États Généraux le 24/01/1789 en vu de élection des députés. Une réforme administrative en 12 articles propre à l'Alsace fut promulguée le 7/02/1789 qui pris pour référence les districts délimités par l'assemblée provinciale en 1787.
  • La révolution : Les états généraux sont transformés en assemblée nationale en 1789; Les conclusions du rapport Touret député de Rouen sont approuvés. L'organisation administrative de la France est désormais constitué de départements subdivisés en districts et en cantons. Le 11 novembre 1789 l'assemblée nationale décrète une nouvelle division du royaume, laquelle sera formée par départements au nombre de 75 à 85. Le lendemain elle décrétait que chaque ville ou chaque village aurait une municipalité élue. Le 14/11/1789, le comité de constitution proposait de distribuer l'Alsace en deux départements et demandait l'avis des députés de la province.
  • Le 30 décembre 1789 les députés d'Alsace faisaient enregistrer le procès-verbal suivant :
    • Nous soussignés, députés d'Alsace, sommes d'avis que la province d'Alsace doit être partagée en deux départements, que l'un sera nommé le département de Strasbourg (divisé en quatre districts : Benfeld, Strasbourg, Haguenau et Wissembourg) et l'autre département de Colmar (divisé en trois districts : Colmar, Altkirch, Belfort)
    • Le 26 février et le 4 mars 1790, les deux départements changeaient de dénomination., les noms des chefs-lieux étant remplacé par des noms géographiques.
      • Le département de Strasbourg devient le département de Basse Alsace
      • Le département de Colmar devient le département de Haute Alsace.
    • Tout ceci ne concerne que modérément Mulhouse allié aux cantons suisses jusqu'en 1798.
  • Ainsi naquirent les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin délimité par le mythique <<Landgraben>> que nous connaissons depuis les celtes.
  • En juin 1871 l'Alsace et la Lorraine deviennent Pays d'Empire (Reichsland). En 1879 le ministère d'Alsace Lorraine est transféré à Strasbourg.Le droit français est maintenu comme droit local jusqu'en 1900. En 1911, le Reichstag vote la constitution alsacienne faisant de l'alsace lorraine un Land d'empire avec son parlement (Le Landtag).Le gouvernement d'Alsace Lorraine est nommé par le gouvernement allemand de Berlin et ne dépend que de lui. Une des chambres de ce parlement est élue au suffrage universel.
  • De 1918 à 1939 Le landtag est transformé en Conseil National d'Alsace - Lorraine puis transformé en Conseil Supérieur d'Alsace Lorraine sous la direction d'un Commissaire Général assisté d'un Commissaire de la république par département.
  • De 1940 à 1944 Les départements du Haut Rhin et du Bas Rhin sont incorporés au Pays de Bade pour former ainsi la Province du Rhin Supérieur (Gau Oberrhein).
  • Depuis 1945, l'administration française régie la région Alsace (Entité administrative crée en 1956). Depuis 1972 la région a un Conseil Régional et un Comité Économique et Social.
  • Pour mémoire : Le Prince Rainier de Monaco, descendant des ducs de Mazarin a conservé le titre de Comte de Ferrette. La princesse Grâce de Monaco était également comtesse de Ferrette, de Thann et de Belfort. A ce titre s'ajoutait celui de baronne d'Altkirch.
..

Vers accueilVers le hautVers l'histoire du Burnhauptois